L'alliance des professionnels pour un cadre de vie durable

L'alliance des professionnels pour un cadre de vie durable.

Le test HQE Performance économie circulaire 2 : C’est parti !

Le 24 novembre dernier, les participants au test HQE performance économie circulaire 2 se sont réunis pour la première fois autour des pilotes du projet.

Au total, ce sont 17 projets de logements individuels ou collectifs, de bâtiments tertiaire ou encore groupes scolaires, qui sont rentrés dans l’expérimentation.

Celle-ci a pour objectif le développement d’un outil numérique d’application de la méthode d’Analyse de flux de matière, dite méthode MFA, qui facilite la prise en compte d’un indicateur économie circulaire dans l’évaluation environnementale d’un bâtiment.

Le secteur de la construction est engagé depuis maintenant de nombreuses années dans une démarche de baisse de son impact environnemental. Il s’applique à passer d’un modèle économique linéaire « fabriquer, consommer, jeter » à un modèle circulaire, qui intègre l’ensemble du cycle de vie des produits. 2023 marquera une étape réglementaire importante avec la mise en place d’une filière REP (Responsabilité élargie des producteurs) applicable aux produits et matériaux de construction.

L’Alliance HQE-GBC a identifié 15 leviers d’actions pour intégrer les principes d’économie circulaire aux bâtiments repris dans les certifications « HQE » et mis en valeur dans le « Profil Economie Circulaire ». L’outil numérique d’analyse des flux de matière (MFA), construit avec ses partenaires : EVEA, CERQUAL Qualitel Certification, CSTB, CERTIVEA, INIES et le soutien financier de l’ADEME, est une incitation supplémentaire pour un passage à l’opérationnel.

La réunion fut l’occasion pour nos partenaires, le CSTB et EVEA de présenter la version beta de l’outil.

Les retours des professionnels du bâtiment, lors du test, permettront d’ajuster le développement de l’outil MFA et de proposer une nouvelle version répondant aux attentes des utilisateurs.

Le test, réalisé avec le soutien de l’ADEME, réunit à ce jour, GREENATION, VINCI CONSTRUCTION, AIA Environnement, LAFARGE, Grand Paris Aménagement, Léon Grosse Immobilier, EODD, le Cerema, Eiffage, Icade Promotion, Briand, Tanimanga Architecture, la Ville de Paris, Wigwam, Bouygues Bâtiment France, Edelis et Artelia.

Présentation du cadre de définition Résilience et Adaptation de l’Alliance HQE-GBC à l’occasion de la 3ème journée du Réseau National des Aménageurs

La 3ème journée du Réseau National des Aménageurs a eu lieu vendredi 25 novembre 2022, à l’espace Diderot, Paris 12 avec pour thème « Prendre le risque de faire et faire avec le risque » dans le cadre de son cycle annuel « Osez l’aménagement ! »

Au programme des plénières, une intervention du Céréma qui a permis de rappeler que les opérations d’aménagement sont des leviers pour gérer efficacement les risques naturels et climatiques, notamment au travers les questions de périmètre et de péréquation, de programmation, de mutualisation, de réseaux ou encore les solutions de gestion de crise.

Le cadre de définition Résilience et Adaptation pour le cadre bâti développé par l’Alliance HQE-GBC a été présenté  avec l’intervention de Karim SELOUANE de Resallience lors d’un atelier dédié au rôle de l’aménageur et des autres acteurs de la filière pour aider les collectivités à s’engager face aux enjeux climatiques et naturels.

Focus sur le GT Résilience et Adaptation : présentation du projet Quanti-Adapt par l’Institut de l’économie pour le climat

L’institut de l’économie pour le Climat (I4CE) a participé au GT Résilience et Adaptation du 24 novembre 2022 pour y présenter le projet Quanti-Adapt.

Ce projet vise à donner des informations quantitatives et qualitatives relatives aux types de dépenses, aux temporalités et aux acteurs concernés par le financement de l’adaptation au changement climatique en France. Ce sont 11 chantiers qui ont été identifiés et 18 propositions, pour des décisions nationales à prendre, dès à présent, pour préparer, renforcer ou opérationnaliser des actions d’adaptation déjà prêtes/sans regret. Celles-ci sont, à elles seules, estimées à 2,3 milliards d’Euros/an, ne représentant absolument pas le coût bien plus important de l’adaptation.

Un changement d’échelle et des évolution structurelles sont nécessaires pour un parc de bâtiments vraiment adapté, notamment l’évolution de la réglementation pour intégrer le climat futur dans les modèles de calcul, le renforcement de la prise en compte de l’adaptation dans les documents d’urbanisme et l’approche patrimoniale pour les gestionnaires de parcs.

Le Groupe de Travail Résilience et Adaptation de l’Alliance HQE-GBC est animé par Alain CAUCHY, Directeur du Patrimoine Groupe CDC Habitat et réunit l’ADEME, la MRN, l’OID et l’ensemble des membres de l’Association qui le souhaitent. Les membres déjà représentés sont : Adivet, AIA, BNP Paribas, CERTIVEA, CERQUAL Qualitel Certification, CSTB, Covivio, Egis, Icade, OGE, et l’UNAM.

Plus d’informations sur le projet Quanti-Adapt

Le nouveau baromètre INIES 2022 est sorti !

Découvrez les chiffres clés 2022 ainsi que toutes les nouveautés de la base INIES, du Programme INIES et du Programme PEP Ecopassport® et bien sûr de la vie d’INIES !

Le lancement de CIBLE, projet de co-construction d’un outil de simulation national pour l’éco-conception du bâtiment, aura lieu le 4 janvier 2023

Le CSTB, en partenariat avec l’Alliance HQE-GBC et le Collectif Effinergie, soutenu par la Direction de l’Habitat, de l’Urbanisme et du Paysage (DHUP) et financé par l’ADEME, lance le projet CIBLE le 4 janvier 2023. Ce projet vise à embarquer l’ensemble des acteurs du bâtiment pour co-construire un outil national de simulation pour l’éco-conception du bâtiment.

Le contexte

Si les règlementations successives ont permis, depuis 1974, d’encadrer la consommation énergétique des bâtiments neufs ou rénovés et d’assurer le confort thermique de leurs occupants, on constate aujourd’hui que les outils de calculs utilisés sont hétérogènes, souvent anciens ou incomplets (pas d‘indicateurs carbone pour les produits de construction dans l’existant, pas de prise en compte de la mesure en phase d’exploitation pour s’approcher des performances réelles, moteurs de calculs différents entre neufs, existants, DPE…).  Face à ce constat, il s’avère nécessaire de définir le cahier des charges d’un nouvel outil numérique facilitant la conception globale du bâtiment.

Pour répondre à cette ambition qui dépasse les seuls besoins réglementaires, le CSTB, en partenariat avec l’Alliance HQE-GBC et le Collectif Effinergie, lance le projet CIBLE, avec le soutien de la Direction de l’Habitat, de l’Urbanisme et du Paysage (DHUP) et le financement de l’ADEME. Son objectif est d’embarquer l’ensemble des acteurs du bâtiment afin qu’ils participent activement à la définition de cet outil national de simulation pour l’éco-conception du bâtiment.

La co-construction comme pilier

Fort de son expérience sur ces outils d’évaluation de la performance du bâtiment, le CSTB se propose de mener la réflexion sur l’outil de demain pour le calcul de la performance environnementale du bâtiment, mais ne compte pas le faire seul. L’outil de demain sera une référence uniquement s’il est pensé et construit avec les acteurs du bâtiment (pouvoirs publics, associations, maîtrise d’ouvrage et assistance à maîtrise d’ouvrage,  éditeurs de logiciels, acteurs de la recherche et du secteur de l’immobilier, industriels, usagers…). Le cœur du projet CIBLE s’ancre donc dans une démarche fortement collaborative. Si le CSTB est l’agrégateur des résultats, tous les acteurs du bâtiment qui le souhaitent seront associés, en particulier à travers la mobilisation des réseaux de l’Alliance HQE-GBC et d’Effinergie.

Cette co-construction du besoin au travers d’ateliers, d’entretiens, et de consultations massives avec les acteurs conscients des défis à relever dans le domaine du bâtiment est si déterminante dans le succès de l’outil de référence de demain, qu’elle constitue le résultat principal du projet CIBLE. En effet, celui-ci ne vise pas à aboutir à un outil opérationnel à l’issue des 2 ans du projet, mais à préparer un cahier des prescriptions, véritable portrait-robot d’un futur outil, issu des réflexions des acteurs et partagé par le plus grand nombre. Ce cahier des prescriptions se voudra le plus exhaustif possible : à la fois sur le fond scientifique, sur les conditions de diffusion, de contributions, et plus généralement sur la structure technique et organisationnelle permettant d’assurer son interopérabilité avec d’autres outils et applications (BIM), son efficacité quel que soit le contexte (neuf et existant, application réglementaire ou R&D, énergie et carbone…), sa pérennité face aux enjeux actuels et futurs, et naturellement sa transparence et son appropriation par le plus grand nombre. 

Le lancement du projet CIBLE aura lieu le 4 janvier 2023, de 14h à 17h, au siège du CSTB 4 avenue du Recteur Poincaré 75016 Paris. Cet événement de lancement est ouvert à l’ensemble des acteurs du bâtiment qui souhaitent contribuer au projet. 

L’Alliance HQE-GBC lance le 3ème appel à accompagnement #FAISTAFDES #FAISTAPEP

Depuis l’entrée en vigueur de la RE2020 le 1er janvier 2022, le nombre de données environnementales est en forte augmentation dans la base INIES. Afin d’accompagner cette tendance, l’Alliance HQE-GBC lance aujourd’hui la 3ème édition de l’Appel à Accompagnement (AAA) #FaistaFDES #FaistonPEP, avec le soutien financier de l’ADEME. L’objectif est de poursuivre l’enrichissement de la base INIES, nécessaire à la transition environnementale du bâtiment.  

Le contexte réglementaire 

L’entrée en vigueur de la RE2020 au 1er janvier 2022 a provoqué une forte augmentation du nombre de données environnementales dans la base INIES. + 29% pour les Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire (FDES) et + 14% pour les Profils Environnementaux Produits (PEP) au 31 août 2022 par rapport au 31 décembre 2021.  

Afin d’accompagner cette tendance, l’Alliance HQE-GBC lance aujourd’hui un troisième Appel à Accompagnement visant à encourager la création de nouvelles déclarations environnementales mais aussi de règles spécifiques de produits collectives, non présentes dans la base INIES. Avec ce nouvel appel, il sera également possible de proposer la création d’outils d’extrapolation numériques.  

Les besoins techniques 

En effet, de nombreuses informations sont encore absentes de la base INIES, contraignant les maîtres d’ouvrage à utiliser des données environnementales par défaut (DED), pénalisantes, pour la réalisation de l’Analyse du Cycle de Vie (ACV) de leur(s) bâtiment(s) neuf(s). Par ailleurs, certains acteurs ont manifesté le besoin d’établir des règles spécifiques permettant d’utiliser un référentiel commun pour la production de certaines PEP. La vocation principale de ces règles spécifiques est de fournir une base commune aux industriels fabricants lors de l’élaboration de leur analyse de cycle de vie produits. Ces règles s’inscrivent ainsi dans une logique de progrès environnemental pour tous. Enfin des groupements collectifs ont exprimé la nécessité de créer des outils d’extrapolation facilitant l’usage des fiches PEP et FDES. Le principal objectif de ces outils d’extrapolation est de permettre un dialogue facilité entre l’émetteur de données et son utilisateur.  

Les objectifs  

Dans ce contexte, l’Alliance HQE-GBC, propriétaire de la base INIES, organise un Appel A Accompagnement (AAA) n°3 pour : 

  • Soutenir la réalisation de nouvelles déclarations environnementales (DE) collectives, 
  • Soutenir la réalisation de nouvelles Règles de catégories de produit (PSR), 
  • Soutenir la création et le déploiement de nouveaux outils collectifs d’extrapolation des données. 

Les objectifs de cette aide sont multiples : 

  • Mobiliser les fabricants des familles de produits et d’équipements qui ne sont pas encore engagés dans la production de déclarations environnementales ; 
  • Produire de nouvelles déclarations environnementales collectives pour les familles de produits non couvertes ; 
  • Faciliter l’usage des données pour l’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage. 

Les familles de produits et type de projets éligibles 

  • Les Déclarations environnementales collectives (FDES ou PEP) des produits ou équipements disponibles sur le marché français. Cela peut concerner également des FDES ou PEP configurables. 
  • Les Règles de catégories de produit (PCR/PSR), 
  • Les outils d’extrapolation numériques. 

Les modalités d’accompagnement 

L’Alliance HQE-GBC apporte un soutien aux actions suivantes : 

  • La réalisation des déclarations environnementales, 
  • La vérification des déclarations par tierce partie indépendante (dont enregistrement au programme), 
  • La définition de règles de catégorie de produit et leur revue critique 
  • La réalisation des outils d’extrapolation et leur revue critique. 

Un maximum de 15 projets pourra être retenu. 

Date limite de dépôt des candidatures : le 06 janvier 2023
Dossier de candidature disponible auprès de Gwenn Le Seac’h  : gleseach@hqegbc.org/technique@hqegbc.org à partir du 8 novembre 2022

L’Alliance HQE-GBC, partenaire des Green Solutions Awards 2022-2023

Dans le cadre de son partenariat avec Construction21, l’Alliance HQE-GBC est fière de s’associer au lancement des Green Solutions Awards. Ce concours de bâtiments, quartiers et infrastructures durables vise à faire émerger des réalisations exemplaires du monde entier, à les diffuser au plus grand nombre et à inspirer la profession pour accélérer la réduction de ses émissions carbone.  

Parmi les lauréats de l’édition 2020-2021, le centre sportif espagnol Turo de la Peira récompensé pour son intégration dans l’environnement, son système de ventilation naturelle automatisé et sa façade bioclimatique, ou Nanterre Cœur Université remarqué pour l’adaptation du territoire à ses usages, avec prise en compte de la biodiversité et une ambition forte sur l’aspect énergétique.

Vous souhaitez faire connaître vos projets durables

Candidatez en vous inscrivant à la 9e édition. Vous avez jusqu’au 28 février pour participer. Avec, à la clé, de la visibilité à différentes échelles pour tous les projets en lice, les acteurs impliqués, et des opportunités de mises en avant (interventions dans des conférences, webinars, émissions radio…) et une remise des prix à la Cop28. L’édition passée du concours a généré plus de 2,5 millions de vues à l’échelle internationale.

Le planning

Nouveauté : apparition de nouveaux prix par typologie de projets

Il suffit, pour candidater, d’entrer le type de projet (Bâtiment, Quartier ou Infrastructure) et les caractéristiques, puis de justifier l’ensemble des points forts. Les projets seront alors éligibles à tous les prix liés à leur catégorie : climats chauds, santé, économie circulaire, rénovation, construction neuve… Ce sera ensuite aux jurés de délibérer.

Les prix

Le dispositif de communication

Les Green Solutions Awards constituent un moyen efficace de faire connaître son savoir-faire à travers les études de cas. En 2020-2021, 192 projets de 25 pays ont profité de la visibilité que le concours leur a apporté. Cette année encore, une large campagne de communication, relayée par les partenaires, est mise en place à chaque étape du concours. Le dispositif comprend articles, emailings, posts réseaux sociaux, bannières, communiqués presse, etc.

Comment candidater

Il suffit de publier une étude de cas, c’est-à-dire une fiche détaillée en ligne – sur la plateforme Construction21 du pays dans lequel se situe votre projet (Construction21 France pour les projets en France) en cochant la case de participation au concours « Green Solutions Awards 2022-2023 ».

Vous serez accompagnés par l’équipe Construction21 pour présenter au mieux votre candidature.

La participation est gratuite.

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 28 février 2023

Plus d’information

Tour de France de HQE Pour Tous

L’Alliance HQE-GBC a lancé en juin dernier HQE Pour Tous. Pédagogique, simple d’utilisation et gratuit, cet outil permet de découvrir la HQE autour de ses engagements, de ses objectifs et de ses thèmes clés, et de réaliser l’auto-diagnostic d’un projet de bâtiment durable.

Afin de vous accompagner dans sa prise en main, l’Alliance HQE-GBC lance aujourd’hui le Tour de France de HQE Pour Tous et vous propose de venir faire une démonstration dans vos locaux à Paris ou en région à partir de janvier 2023.

Pour plus d’information, contactez-nous dès maintenant : communication@hqegbc.org

L’Alliance HQE-GBC anime un focus sur les Quartiers bas carbone à Entretiens du Cadre de Ville

Estelle Réveillard, Directrice de l’Alliance HQE-GBC a animé le focus n°5 Quartiers bas carbone : comment les projets urbains intègrent les innovations et nouveaux modes constructifs ? aux Entretiens du Cadre de Ville qui se sont déroulés le 11 octobre dernier en présence d’Eric Tourte, Chef du projet Response, Délégué Emploi, Innovation Bourgogne-Franche-Comté, EDF, Jean-Patrick Masson, Vice-président de Dijon Métropole et Conseiller municipal délégué de Dijon, Nadia Tahri, Responsable développement durable et innovations, Espaces Ferroviaires et Christophe Lacombe, Directeur général, EODD.

Au programme, la présentation du projet de la Commission européenne Response, îlots à énergie positive du quartier Fontaine d’Ouche à Dijon, avec un réseau de 53 partenaires européens et locaux pour un concentré d’expérimentations afin d’attendre les objectifs ambitieux : 75 % d’émission de CO2 en moins, 38 % de consommation énergétique en moins. Sa spécificité : une logique de data apprenante ainsi qu’une méthodologie itérative.

Un retour d’expérience sur l’utilisation de l’outil Urban Print pour intégrer des dimensions bas carbone et environnementales ambitieuses au projet des messageries à Paris (12e). Ce référentiel, orienté « aménageur », est adaptable dès l’esquisse du projet de façon à tester en amont différents scénarios et à suivre dans le temps les projets, une fois livrés.

La présentation de la Halle des sports à Clermont-Ferrand, le plus grand chantier d’Europe en paille et bois, essentiellement avec des ressources locales. Ses caractéristiques : l’utilisation de matériaux bas carbone locaux et de nouvelles techniques constructives à l’échelle d’un chantier d’ampleur tout en gardant le cap de l’équilibre économique.

L’Alliance HQE-GBC, association reconnue d’utilité publique pour la construction durable, est partenaire de BATIMAT 2022

L’Alliance HQE-GBC, acteur d’utilité publique de la construction durable, est partenaire de BATIMAT, le salon multi-spécialiste et international de l’industrie et des métiers du bâtiment qui aura lieu du 3 au 6 octobre 2022 à Paris Expo Porte de Versailles sur le stand Hall 1-J73

Après avoir participé au Low Carbon Construction Tour 2022 en Afrique et en Europe d’avril à juillet 2022, l’Alliance HQE-GBC sera partenaire du Club International et accompagnera les délégations internationales pendant BATIMAT.

L’association est aussi partenaire de l’Ecole des Ponts ParisTech dans le cadre du cycle de conférences du Master Spécialisé® Immobilier et bâtiment durables (IBD), Transitions carbone et numérique.

Au programme :

➡️ Mardi 4 octobre 11h00 : Towards the social acceptability of the decarbonization of buildings in France (Ecole des Ponts ParisTech) Thématique : Architecture décarbonée et solidaire
• Intervenante : Marjolaine Meynier-Millefert, Présidente de l’Alliance HQE-GBC

➡️ Mardi 4 octobre 2022 à 13h00 : Table ronde #BuildingLife Towards the decarbonization of the construction sector
• En présence de : Cristina Gamboa, CEO WGBC, Magali Reghezza-Zitt, Géographe Directrice du centre de formation sur l’environnement et la société à l’ENS et membre du haut conseil pour, Régis Meyer, Direction des Actions Européennes et Internationales, Délégué de la Global ABC et Marjolaine Meynier-Millefert, Présidente de l’Alliance HQE-GBC

➡️ Mardi 4 octobre 2022 à 17h00 : Panorama international de 12 experts de la construction – Décarbonation du secteur de la construction
• Introduction : Marjolaine Meynier-Millefert, Présidente de l’Alliance HQE-GBC, en partenariat avec L’Ecole des Ponts Paris Tech
• Animation : Stéphanie Merger, Fondatrice du projet AWAY Building Tomorrow’s Cities 

➡️ Mercredi 5 octobre 2022 à partir de 16h30 : Deuxième table ronde organisée par le Club de l’Amélioration de l’Habitat « Vers un habitat vertueux » le 5 octobre à partir de 16h30 en présence de Marjolaine Meynier-Millefert

➡️ Jeudi 6 octobre 2022 à partir à 10h00 : Gwenn Le Seac’h, Chargée de mission à l’Alliance HQE-GBC, présentera le guide sur la richesse de l’ACV, le 6 octobre de 10h à 11h dans le cadre des conférences Interclima.
Inscrivez-vous ici

Inscrivez-vous dès maintenant avec le code d’invitation :  BEX894050

Découvrez le programme du deuxième volet des conférences internationales du Mastère Spécialisé Immobilier et Bâtiment Durables qui feront intervenir 30 experts sur la Stratégie Neutralité Carbone dans l’immobilier et le bâtiment à travers le monde à horizon 2050 en présentiel à BATIMAT.

La Direction de l’urbanisme, de l’habitat et des paysages (DHUP) lance la phase de test de l’indicateur du potentiel d’intelligence des bâtiments

Appel à candidatures prolongé jusqu’au 1er novembre 2022 auprès des professionnels de l’audit et de l’inspection et auprès des propriétaires de bâtiments, pour prendre part à l’expérimentation qui débute.

Cet indicateur, qu’on nomme plus facilement SRI, de son intitulé anglophone « Smart Readiness Indicator », est un dispositif commun de l’Union pour évaluer le potentiel d’intelligence des bâtiments.

Le SRI évalue la capacité d’un bâtiment à : 1. Optimiser son efficacité énergétique, 2. S’adapter aux besoins des occupants (confort, santé, bien-être, etc) et 3. Interagir avec les réseaux d’énergie (flexibilité énergétique).

La phase de test : les premières évaluations devraient débuter cet automne, actuellement la DHUP procède au recrutement des professionnels qui réaliseront ces évaluations. Ils seront formés à et accompagnés par le CEREMA, établissement public et centre d’études et d’expertise, qui sera leur interlocuteur pour toutes les questions techniques.

La DHUP s’adresse également aux propriétaires désireux de faire tester leurs bâtiments et ce, quelle que soit leur typologie (industrie, tertiaire ou logement).

Opportunité pour le secteur : cette expérimentation offre l’opportunité de se former sur de nouvelles compétences, d’avoir une visibilité sur le site dédié et d’être associé aux politiques environnementales.

Opportunités pour les propriétaires : dans le contexte actuel de crise énergétique, l’indicateur vous permettra de connaître l’intelligence de votre bâtiment et sa possible progression. Ce peut être aussi l’occasion de mettre en avant vos bâtiments, sobres et confortables.

Echéance de candidature pour les professionnels : le 1er novembre 2022.

Retrouvez en ligne :

L’Alliance HQE-GBC lance un test HQE Performance Economie Circulaire 2 !

Appel à Test Economie Circulaire : Digitalisation de la méthode MFA (Analyse des flux matières)

Le premier test HQE Performance Economie Circulaire a été mené en 2019 après la création d’un cadre de définition de l’économie circulaire en 2018. Aujourd’hui, alors que la nouvelle Réglementation Environnementale (RE2020) vient répondre aux objectifs de réduction des impacts environnementaux de la construction en France, l’Alliance HQE-GBC lance un deuxième Test HQE Performance qui fait suite aux travaux sur la méthode MFA, méthode mise à jour à la suite du 1er Test HQE Performance 2019.

La numérisation de la méthode MFA : pour plus d’efficacité dans son application

Le développement numérique de la méthode MFA a pour objectif de faciliter la prise en compte d’un indicateur économie circulaire dans l’évaluation environnementale d’un bâtiment.

C’est dans cette optique que l’Alliance HQE-GBC pilote le développement d’un outil numérique. Pour simplifier au maximum l’utilisation de la méthode MFA, l’outil se base sur les fichiers réglementaires RSEE réalisés dans le cadre de la réglementation RE2020. L’outil exploite automatiquement les informations des déclarations environnementales produits sur les masses des produits, les distances de transport associées et les résultats de flux entrants et sortants. Quelques ajustements supplémentaires dans le calcul pourront être nécessaires pour affiner certaines hypothèses par l’utilisateur, mais le temps d’étude supplémentaire sera considérablement limité.

 Lancement du test HQE Performance

L’objectif de ce nouveau Test HQE Performance est d’expérimenter cette première version automatisée d’un Outil MFA. Les retours des professionnels du bâtiment, exprimés dans le test, permettront d’ajuster le développement de l’outil MFA et de proposer une nouvelle version automatisée répondant aux attentes des utilisateurs.

Pourquoi participer ?

Participer à ce Test HQE Performance, c’est :

  • S’engager pour l’innovation collaborative
  • Guider ses choix en tenant compte d’une approche multicritère
  • S’inscrire parmi les acteurs engagés dans l’économie circulaire
  • Commencer à quantifier les performances de ses projets grâce aux différents indicateurs de circularité
  • Contribuer au développement d’outils permettant d’améliorer les bonnes pratiques en matière d’économie circulaire sur le bâtiment

Téléchargez la fiche d’inscription

Date limite de candidature prolongée : 10 novembre 2022