L'alliance des professionnels pour un cadre de vie durable

L'alliance des professionnels pour un cadre de vie durable.

Le lancement de CIBLE, projet de co-construction d’un outil de simulation national pour l’éco-conception du bâtiment, aura lieu le 4 janvier 2023

Le CSTB, en partenariat avec l’Alliance HQE-GBC et le Collectif Effinergie, soutenu par la Direction de l’Habitat, de l’Urbanisme et du Paysage (DHUP) et financé par l’ADEME, lance le projet CIBLE le 4 janvier 2023. Ce projet vise à embarquer l’ensemble des acteurs du bâtiment pour co-construire un outil national de simulation pour l’éco-conception du bâtiment.

Le contexte

Si les règlementations successives ont permis, depuis 1974, d’encadrer la consommation énergétique des bâtiments neufs ou rénovés et d’assurer le confort thermique de leurs occupants, on constate aujourd’hui que les outils de calculs utilisés sont hétérogènes, souvent anciens ou incomplets (pas d‘indicateurs carbone pour les produits de construction dans l’existant, pas de prise en compte de la mesure en phase d’exploitation pour s’approcher des performances réelles, moteurs de calculs différents entre neufs, existants, DPE…).  Face à ce constat, il s’avère nécessaire de définir le cahier des charges d’un nouvel outil numérique facilitant la conception globale du bâtiment.

Pour répondre à cette ambition qui dépasse les seuls besoins réglementaires, le CSTB, en partenariat avec l’Alliance HQE-GBC et le Collectif Effinergie, lance le projet CIBLE, avec le soutien de la Direction de l’Habitat, de l’Urbanisme et du Paysage (DHUP) et le financement de l’ADEME. Son objectif est d’embarquer l’ensemble des acteurs du bâtiment afin qu’ils participent activement à la définition de cet outil national de simulation pour l’éco-conception du bâtiment.

La co-construction comme pilier

Fort de son expérience sur ces outils d’évaluation de la performance du bâtiment, le CSTB se propose de mener la réflexion sur l’outil de demain pour le calcul de la performance environnementale du bâtiment, mais ne compte pas le faire seul. L’outil de demain sera une référence uniquement s’il est pensé et construit avec les acteurs du bâtiment (pouvoirs publics, associations, maîtrise d’ouvrage et assistance à maîtrise d’ouvrage,  éditeurs de logiciels, acteurs de la recherche et du secteur de l’immobilier, industriels, usagers…). Le cœur du projet CIBLE s’ancre donc dans une démarche fortement collaborative. Si le CSTB est l’agrégateur des résultats, tous les acteurs du bâtiment qui le souhaitent seront associés, en particulier à travers la mobilisation des réseaux de l’Alliance HQE-GBC et d’Effinergie.

Cette co-construction du besoin au travers d’ateliers, d’entretiens, et de consultations massives avec les acteurs conscients des défis à relever dans le domaine du bâtiment est si déterminante dans le succès de l’outil de référence de demain, qu’elle constitue le résultat principal du projet CIBLE. En effet, celui-ci ne vise pas à aboutir à un outil opérationnel à l’issue des 2 ans du projet, mais à préparer un cahier des prescriptions, véritable portrait-robot d’un futur outil, issu des réflexions des acteurs et partagé par le plus grand nombre. Ce cahier des prescriptions se voudra le plus exhaustif possible : à la fois sur le fond scientifique, sur les conditions de diffusion, de contributions, et plus généralement sur la structure technique et organisationnelle permettant d’assurer son interopérabilité avec d’autres outils et applications (BIM), son efficacité quel que soit le contexte (neuf et existant, application réglementaire ou R&D, énergie et carbone…), sa pérennité face aux enjeux actuels et futurs, et naturellement sa transparence et son appropriation par le plus grand nombre. 

Le lancement du projet CIBLE aura lieu le 4 janvier 2023, de 14h à 17h, au siège du CSTB 4 avenue du Recteur Poincaré 75016 Paris. Cet événement de lancement est ouvert à l’ensemble des acteurs du bâtiment qui souhaitent contribuer au projet.