L'alliance des professionnels pour un cadre de vie durable

L'alliance des professionnels pour un cadre de vie durable.

Maisons du Midi

Créée en 1994, l’entreprise Maisons du Midi construit près de 200 maisons chaque année, dans les départements du Var (83), Bouches-du-Rhône (13), Alpes-Maritimes (06), Vaucluse (84), Alpes-de-Haute-Provence (04) et Hautes-Alpes (05). L’entreprise s’est résolument engagée dans une démarche de développement durable.

Points forts :

  • Conception des maisons
  • Choix des matériaux utilisés
  • Management interne (réduction de papier, gourdes personnelles…)

Maisons individuelles du Groupe Carréneuf

Créé en 2001, le Groupe CARRÉNEUF construit près de 200 maisons chaque année, dans le Maine-et-Loire et en Vendée. Le groupe s’inscrit dans une démarche d’amélioration continue, fondée sur la proximité client et l’innovation, afin d’intégrer les attentes et besoins des consommateurs (matériaux, méthodes de chauffage).

Tour Aurore

Emblématique de La Défense, la Tour Aurore, érigée dans les années 70, a été entièrement restructurée : démolition du bâtiment « BNP » ; construction du nouveau pavillon, extension verticale de la tour (6 étages supplémentaires et terrasse accessible). De nombreux lieux de vie et de partage (auditorium, salle de fitness, brasserie, café…) ont été adjoints, une rue intérieure reliant les deux entités tour et pavillon.

Les points forts :

  • Parcours d’accès et cheminement intérieur PMR
  • Mise en place de protocoles sécurité validés avec a polie
  • Rationalisation des plateaux de bureaux permettant une pluralité d’usage et d’aménagements
  • Maximisation des apports de lumière naturelle
  • Recours au réseau de chaleur urbain à fort taux d’énergies renouvelables
  • Equipements hydro-économes pour tous les usages
  • Solutions de façade et techniques performantes permettant d’obtenir le label BBC Effinergie Rénovation
  • Végétalisation des toitures, participation d’un écologue pour la définition des prestations
  • Mixité d’usage du projet (tertiaire bureau, restauration, culture)
  • Recours à l’insertion professionnelle
  • Optimisation des charges et des coûts (projet peu consommateur en eau et énergie)
  • Management responsable

Rosny B2A

En réponse à la croissance démographique de la ville, la parcelle accueille un groupe scolaire (maternelle, primaire, ALSH, restaurant), 156 logements et un parking souterrain. Le site est complexe par sa topographie, l’orientation au nord, des nuisances sonores marquées, la mixité du programme et la nécessité de préserver la vue aux riverains. 

Les points forts :

  • Réalisation d’ateliers en phase chantier afin de sensibiliser les acteurs aux enjeux de la qualité de l’air
  • Mise en œuvre de centrales de traitement d’air et de filtres performants
  • Conception bioclimatique des bâtiments 
  • Modularité des espaces pour davantage d’adaptabilité
  • Récupération de chaleur sur les eaux grises du restaurant
  • Récupération des eaux de pluie pour les usages extérieurs (nettoyage, arrosage)
  • Mise en place d’une ventilation couplée à un module de rafraîchissement adiabatique
  • Mise en œuvre de matériaux biosourcés (bois, paille, laine de bois)
  • Valorisation des biodéchets générés par le restaurant
  • Biodiversité favorisée par le choix des espèces plantées dans les espaces végétalisés, nichoirs
  • Recours au réseau de chaleur développé par la commune
  • Respect d’un minimum de 5 % d’heures d’insertion professionnelle sur le chantier
  • Optimisation des charges et des coûts
  • Mise en place d’une charte chantier à faibles nuisances adaptée aux spécificités de l’opération
  • Management responsable

CCAS La Cour Saint-Louis

Implanté dans une zone à fort développement hôtelier, le bâtiment des années 30, qui hébergeait des bureaux du CCAS de Bordeaux, comporte des chambres, studios et quelques T2, sans qu’aucune augmentation de la volumétrie du bâtiment ne soit possible. Exigences contextuelles et réglementaires fortes : protection bâtiment ancien, zone emprise zéro, zone emprise monuments historiques, zone PPRI de la Garonne, classement acoustique catégorie 3, application de la Charte Bien Construire de la Ville de Bordeaux

Les points forts :

  • Qualité de l’eau (adoucisseurs), qualité de l’air (VMC double flux)
  • Sécurité sur le site
  • Espaces de co-living, espaces partagés (salle de jeu, laverie, co-working, espace fitness…)
  • Utilisation raisonnée des énergies naturelles (apports solaires)
  • Réduction des impacts environnementaux en choisissant la réhabilitation plutôt que la démolition/reconstruction
  • Mise en place de moyens permettant le suivi des consommations d’énergie et d’eau, détection et déclenchement d’alertes en cas d’anomalies de fonctionnement de ces installations
  • Maîtrise des charges d’exploitation avec une facilité d’entretien du bâti, des équipements de production et des systèmes électromécaniques
  • Management responsable

Télésièges du Tourmalet

Le domaine skiable du Grand Tourmalet évolue, la capacité d’accueil du nouveau domaine passant de 220 à 360 ha sans sortir du périmètre existant. Ce projet de modernisation de deux secteurs de la station, avec la construction de deux nouveaux télésièges à pinces fixes 4 places, s’inscrit dans la préservation et la requalification des paysages et des milieux naturels présents.

Les points forts :

  • Limiter au maximum l’impact environnemental de l’infrastructure (signalétique du câble pour préserver les espèces protégées) ; 
  • Choix des équipements électriques pour maîtriser la consommation énergétique des travaux
  • Préservation du paysage visuel : deux remontées mécaniques ont été remplacées par une seule
  • Maintien de l’activité économique sur le territoire, qui favorise l’emploi local
  • Management responsable du projet : concertation avec les parties prenantes, mise en place d’un comité de suivi et de réalisation du projet pour favoriser l’écoute des parties intéressées
  • Performance économique : impact positif sur le territoire (fréquentation et chiffre d’affaires en hausse), adéquation de l’infrastructure aux attentes et besoins de la clientèle

The Island

L’immeuble Grand Central est occupé à 80 % par le Groupe Pernod Ricard, qui a nommé son site The Island. La surface de plus de 18 000 m² comprend des bureaux, des terrasses et rooftop, des espaces communs et de services. Pernod Ricard, non propriétaire, gère ses aménagements, l’éclairage, les tableaux divisionnaires, la plomberie sanitaire, l’eau chaude et le contrôle d’accès. La certification s’inscrit dans la démarche environnementale et sociétale du Groupe. 

Les points forts :

  • Analyse des consommations d’énergie mensuelle
  • Eclairage LED avec détection de présence
  • Equipements techniques avec programmes horaires
  • Biodiversité : choix de plantes mellifères et médicinales, non invasives, adaptées au climat
  • Gestion des déchets : composteur, bacs de tri adaptés aux zones d’implantation
  • Chantier à faible impact environnemental
  • Limitation des nuisances dues aux éclairages pour les riverains
  • Récupération d’eau de pluie pour les sanitaires, minimisation de l’utilisation de l’eau pour le nettoyage et l’arrosage
  • Favorisation des mobilités douces (vélos, véhicules électriques) et des transports en commun
  • Qualité sanitaire des espaces (qualité de l’air)
  • Confort acoustique, olfactif et visuel
  • Bien-être au travail (salle de sport, de sieste…)

Éco-quartier 75

L’Éco-quartier 75 est une opération de renouvellement urbain d’un quartier en mutation, qui perd progressivement sa vocation industrielle pour devenir un territoire mixte accueillant logements, activités et équipements, visant à offrir une véritable qualité de vie. La parcelle concernée occupe 2,7 ha et doit accueillir un programme global de construction de 45 000 m² SDP se répartissant entre logements (38 %) et bureaux, commerces et activités. 

Les points forts :

  • assurer l’intégration et la cohérence du quartier avec le tissu urbain et les autres échelles du territoire,
  • promouvoir une vie sociale de proximité
  • préserver les ressources naturelles et favoriser la qualité environnementale et sanitaire de l’aménagement,
  • conforter les dynamiques économiques en valorisant un patrimoine foncier tout en favorisant un processus de mutation
  • un management responsable de l’opération, le projet a fait l’objet d’un des tous premiers Projet Urbain Partenarial (PUP) de la Métropole de Lyon

Cité de l’Abreuvoir

Ensemble de plus de 1 500 logements construits entre 1954 et 1958, la Cité de l’Abreuvoir bénéficie d’une requalification ambitieuse des logements et du quartier, tout en veillant au respect de ses spécificités patrimoniales, architecturales et paysagères. La cité HLM emblématique d’Ile-de-France se transforme en éco-quartier plus agréable à vivre.

Les points forts : 

  • Déplacements facilités
  • Equipements publics renforcés 
  • Habitat de qualité pour tous
  • Opérations de rénovation ainsi qu’opérations de construction de logements s’inscrivent toutes dans la démarche de certification NF Habitat HQE.

Hyperion

Au-delà de ses innovations en matière de construction en bois, la tour Hyperion se distingue également par la qualité des logements qu’elle offre. Connue du grand public pour être la plus haute tour d’habitation en bois de France, l’édifice qui culmine à 54 mètres symbolise aussi l’accent mis par l’établissement public d’aménagement Bordeaux Euratlantique sur la qualité des logements. 

Points forts : 

  • Logements fonctionnels
  • Confortables et lumineux
  • Evolutifs
  • Bonne isolation (thermique et phonique)
  • Grands espaces extérieurs 
  • construction hors-site (préfabrication en usine et assemblage sur site) pour réduire les nuisances de chantier et préserver la qualité des logements voisins en phase chantier
Photos : Alban Gilbert

Bourse du Commerce

L’architecture en rotonde atypique de ce bâtiment classé inclut un dôme vitré et une voûte peinte d’une fresque. La rénovation a préservé toutes les spécificités originales de l’ouvrage tout en le tournant résolument vers la création contemporaine.

Les points forts :

  • Communication régulière vers les riverains
  • Emprise du chantier réduite au maximum (réduction des nuisances)
  • Préservation et renforcement de la structure du bâtiment
  • Isolation des façades et de la verrière sur la face opaque
  • Fourniture d’énergie verte
  • Confort thermique assuré pour les visiteurs comme pour la conservation des œuvres exposées
  • Effort sur l’accessibilité à tout type de public

COSMOS, Maisons Clairlande

En phase avec la certification NF Habitat HQE, la gamme de maisons COSMOS met l’accent sur le confort, l’adaptabilité, la fonctionnalité et le bien-être au service des habitants.

Points forts :

  • Espaces modulables, pensés pour lutter contre les m² inoccupés
  • Confort acoustique optimal
  • Confort thermique accru, consommations maîtrisées
  • Meilleure qualité de l’air intérieur (meilleure ventilation, moins d’humidité, neutralisation des COV, renouvellement de l’air intérieur…)
  • Lumière et espace valorisés
  • Sécurité anti-intrusion
  • Engagement en faveur de l’environnement et de l’économie locale (majorité des matériaux issue de Nouvelle Aquitaine, équipes intégrées pour la plupart des corps de métiers)