download

Télécharger la publication

  • logo
  • Pour télécharger la publication,
    veuillez entrer votre adresse email

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir des emails nos dernières actualités par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.

Guide pratique pour la réalisation de quartiers durables – 19 fiches pratiques d’indicateurs pour l’aide à la décision - 2/2022

Le cadre de référence HQE Aménagement repose sur un système qualité et une méthode générique pouvant s’adapter à tout type d’opération et être appropriée par tout type d’acteur, elle propose un langage commun, une structure de conduite d’opération, et une évaluation permanente.

S’inscrivant dans cette continuité , ce guide pratique pour la réalisation de quartiers durables propose un cadre pour la mise en œuvre de l’évaluation de celui-ci selon une approche globale et multicritère et s’adresse aux acteurs de l’aménagement opérationnel.

 

NZC Renovation – Rapport optimisation et scénarios des cas génériques retenus - 1/2022

NZC Renovation – Rapport optimisation et scénarios des cas génériques retenus

NZC Renovation – Carnet des leviers bas-carbone pour la rénovation - 1/2022

NZC Renovation – Carnet des leviers bas-carbone pour la rénovation

Cadre de définition de la résilience et de l’adaptation pour le cadre bâti - 11/2021

Pour aider les décideurs de l’aménagement urbain à mieux appréhender la résilience et l'adaptation pour le cadre bâti  et agir, l'Alliance HQE-GBC France publie  "le cadre de définition  de la résilience et de l'adaptation pour le cadre bâti". Ce document propose un langage commun et une vision structurante afin d’accompagner les acteurs et leur faciliter la mise en œuvre opérationnelle dans les secteurs de la construction et de l’aménagement.

 

 

 

QUARTIER ENERGIE CARBONE : Pour des opérations d’aménagement à énergie positive et bas carbone - 11/2021

Le projet de recherche Quartier Energie Carbone, conduit de 2018 à 2021, a eu pour objectif d’élargir la réflexion du Bâtiment à Energie positive et réduction Carbone à l’échelle du quartier. Comme l’expérimentation E+C-1 l’a fait pour les acteurs du bâtiment, ce projet s’est fixé pour ambition d’accompagner ceux de l’aménagement urbain vers la généralisation de bonnes pratiques de réduction des consommations d’énergie et d’émissions de gaz à effet de serre, dans le but de s’inscrire dans une démarche à faible impact carbone. Ce document propose, en première partie, une présentation du projet de recherche, de la méthodologie développée et des principaux enseignements issus de son application sur les opérations pilotes. Une seconde partie est constituée de fiches retours d’expérience qui vous ferons découvrir la diversité des 8 projets associés qui ont testé en avant-première la méthode appliquée avec le logiciel UrbanPrint.

Soutenu financièrement par l’ADEME et piloté par un consortium fédérant le CSTB, Elioth, l’Alliance HQE-GBC, Efficacity, Effinergie, Certivéa, l’Association BBCA et Atlantech, avec la participation au Comité de Pilotage du ministère de la Transition Ecologique, le projet a visé la définition d’une méthode d’évaluation Quartier Energie Carbone, et son application sur 8 opérations pilotes.

La méthode développée permet de quantifier, par une approche ACV (Analyse en Cycle de Vie), la performance énergétique et les émissions de gaz à effet de serre d’un quartier neuf ou existant, en tenant compte de tous les contributeurs à cette échelle (bâtiments, réseaux, espaces extérieurs, mobilités…). Pour faciliter les comparaisons entre quartiers et trajectoires bas-carbone, la méthode propose aussi une lecture des résultats ramenés à l’usager. Vis à vis de la trajectoire bas carbone nationale (SNBC), la méthode peut ainsi aussi proposer une lecture des résultats sous la forme de l’empreinte carbone moyenne des usagers du quartiers (usagers = habitants dans la première version de la méthode).

La méthode Quartier Energie Carbone apporte une réponse opérationnelle au besoin des acteurs de l’aménagement pour des outils d’évaluation des impacts carbone de leurs projets et participe à faire de l’aménagement opérationnel un levier essentiel vers des territoires plus vertueux en matière de performance environnementale.