L'alliance des professionnels pour un cadre de vie durable

L'alliance des professionnels pour un cadre de vie durable.

HQE en action

Économie circulaire

Contexte et enjeux

Les enjeux du développement d’une économie circulaire sont forts. En effet, les bâtiments, tant pour leur construction que leur fonctionnement, représentent actuellement 40 % de la consommation européenne en énergie et plus de 50 % des matières premières extraites. En France, le secteur du bâtiment génère environ 42 millions de tonnes de déchets chaque année, soit plus que les ménages (30 millions de tonnes) mais 4 à 5 fois moins que les travaux publics (185 millions de tonnes).

Le secteur de la construction est engagé depuis maintenant de nombreuses années dans une démarche de baisse de son impact environnemental. Il s’applique à passer d’un modèle économique linéaire « fabriquer, consommer, jeter » à un modèle circulaire, qui intègrera l’ensemble du cycle de vie des produits. La décennie 2020 marque une étape réglementaire importante : Feuille de Route Economie Circulaire, loi anti-gaspillage pour une économie circulaire adoptée en février 2020, reprise sans frais des déchets des professionnels et des particuliers dès lors qu’ils font l’objet d’une collecte séparée dès 2022, mise en place d’une filière REP (Responsabilité élargie des producteurs) applicable aux produits et matériaux de construction en 2023.

Définition

De nombreuses définitions coexistent positionnant l’économie circulaire comme un levier pour le développement durable. Elle a pour objectif de réduire les impacts sur l’environnement (ressources, pollutions et déchets) et de créer de la valeur tant sur le plan social (emplois, modes de vie et de consommation) qu’économique (coopération et développement territorial). Le modèle repose sur un fonctionnement en « boucles courtes« , par opposition au modèle linéaire traditionnel, qui va de l’extraction au déchet, en passant par la production et la consommation et repose sur une utilisation sans limite des ressources. Dans le modèle d’économie circulaire, production et consommation responsables des ressources induisent une gestion responsable des déchets.

Cadre de définition de l’économie circulaire de l’Alliance HQE-GBC

Anticipant la montée en puissance du nouveau paradigme « Economie Circulaire », l’Alliance HQE-GBC France a constitué dès 2017 un groupe de travail interprofessionnel dédié, se fixant notamment pour objectif l’écriture du cadre de définition de l’économie circulaire dans le bâtiment.
Ces travaux ont conduit à la publication en janvier 2018 du cadre de définition de l’économie circulaire dans le bâtiment, permettant de partager une vision, un vocabulaire et des outils communs pour tout le secteur de la construction. Ce cadre vise à faciliter la transversalité et à inciter les acteurs de la construction à travailler ensemble, condition sine qua non de l’économie circulaire. Il fait le lien avec le cadre de référence du bâtiment durable, l’économie circulaire représentant une composante importante du développement durable, notamment au regard de l’ODD 12 de l’ONU « Production et consommation responsables ». Il s’appuie sur une démarche globale, toutes les ambitions et leviers étant transversaux aux différentes phases (programme, conception, chantier, exploitation…) d’un projet.

Cadre de définition de l'économie circulaire pour le bâtiment

Les leviers d'action

L’Alliance HQE-GBC a identifié 15 leviers d’actions pour intégrer les principes d’économie circulaire aux bâtiments, aussi bien en construction neuve qu’en rénovation, repris dans les certifications « HQE » et mis en valeur dans le « Profil Economie Circulaire ». Forte de sa connaissance de l’Analyse de Cycle de Vie (ACV) appliquée aux bâtiments neufs et en rénovation, l’Alliance HQE-GBC a utilisé cette méthodologie pour développer des indicateurs de circularité avec un outil d’analyse des flux de matière (MFA), construit avec ses partenaires : EVEA, Cerqual, CSTB, Certivéa, INIES et le soutien financier de l’ADEME.

Les travaux portés par l’Alliance HQ-GBC France sur l’économie circulaire

Pour tester la pertinence et la robustesse scientifique des indicateurs et outils proposés, l’Alliance HQE-GBC a lancé dans le cadre de son programme d’innovation collaborative un Test HQE Performance « Economie Circulaire ». S’inscrivant dans une logique de marché, ce Test HQE Performance constitue également une incitation au passage à l’opérationnel. Le Test HQE Performance Economie circulaire, fondé sur une approche performantielle de l’économie circulaire, s’articule autour de cinq notions clés :

  • L’optimisation territoriale des flux
  • La sobriété de l’ouvrage
  • L’allongement de la durée de vie de l’ouvrage
  • La création de ressources pour limiter les déchets
  • Le management des parties prenantes.

L’Alliance HQE-GBC participe également à des projets de recherche comme le projet Ovalec (2015-2018) où elle est membre du consortium avec le BRGM, Bouygues Construction et le CSTB, ou à la Fondation Bâtiment Energie en tant que membre utilisateur.